Le Bon Sam'dit

03 avril 2020

Préparer les Rameaux...

 

rameaux

 

Bonjour à tous,

Je vous propose des idées pour préparer la fête des rameaux en famille, n'hésitez pas à m'envoyer des photos de vos jolis bricolages, coloriages, prieres...

Petit rappel, demain nous avons la joie de nous retrouver avec les 6èmes en Visio KT

 

Rameaux : Catéchèse, diaporamas, BD

Catéchèse, diaporamas, BD, vidéos sur le récit de l'entrée triomphale de Jésus à Jérusalem (les Rameaux). Selon Jean 12, 9-19 ou...

https://www.kt42.fr

 

Accueil - Catéchisme Emmanuel

Catéchisme pour les enfants de 8 à 11 ans Présentation Ce catéchisme, constitué de 3 parcours (A, B et C) est destiné à des enfants de 8 à 11 ans, en paroisse, en école ou en famille. Chaque parcours suit l'ordre du Credo ainsi que le cycle liturgique.

https://catechisme-emmanuel.com

 

Les Rameaux - Tête à modeler

Le jour des rameaux est l'un des temps forts du Carême, il se trouve entre la mi-Carême et la semaine sainte. Les Rameaux tombent le dernier dimanche avant Pâques, ils marquent l'entrée de Jésus-Christ dans Jérusalem monté sur un âne et le début de la semaine sainte.

https://www.teteamodeler.com

 

Les Rameaux

Partager cette page avec vos amis : 1-Lis l'histoire, puis remets en ordre les phrases. Réponses: Par un beau jour de printemps, un petit âne se repose. Mais bientôt, deux messieurs s'approchent, le détachent et l'entraînent vers un homme du nom de Jésus. L'ânon, un peu en colère, décide de faire le têtu.

http://www.idees-cate.com



Posté par Guyjeanne à 10:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Abolir les écritures

« Ils cherchaient à l’arrêter, mais il échappa à leurs mains » (Jn 10, 31-42)

En ce temps-là,
         de nouveau, des Juifs prirent des pierres
pour lapider Jésus.
          Celui-ci reprit la parole :
« J’ai multiplié sous vos yeux les œuvres bonnesoeuvre_de_Dieuqui viennent du Père.
Pour laquelle de ces œuvres voulez-vous me lapider ? »
          Ils lui répondirent :
« Ce n’est pas pour une œuvre bonne
que nous voulons te lapider,
mais c’est pour un blasphème :
tu n’es qu’un homme,
et tu te fais Dieu. »
          Jésus leur répliqua :
« N’est-il pas écrit dans votre Loi :
J’ai dit : Vous êtes des dieux ?
                   Elle les appelle donc des dieux,
ceux à qui la parole de Dieu s’adressait,
et l’Écriture ne peut pas être abolie.
                  Or, celui que le Père a consacré
et envoyé dans le monde,
vous lui dites : “Tu blasphèmes”,
parce que j’ai dit : “Je suis le Fils de Dieu”.
                   Si je ne fais pas les œuvres de mon Père,
continuez à ne pas me croire.
                   Mais si je les fais,
même si vous ne me croyez pas,
croyez les œuvres.
Ainsi vous reconnaîtrez, et de plus en plus,
que le Père est en moi,
et moi dans le Père. »
          Eux cherchaient de nouveau à l’arrêter,
mais il échappa à leurs mains.

          Il repartit de l’autre côté du Jourdain,
à l’endroit où, au début, Jean baptisait ;
et il y demeura.
          Beaucoup vinrent à lui en déclarant :
« Jean n’a pas accompli de signe ;
mais tout ce que Jean a dit de celui-ci
était vrai. »
          Et là, beaucoup crurent en lui.

 

ABOLIR LES ÉCRITURES

Dans la bible on parle souvent de

 "Abolir la loi" ou
"Abolir la loi et les prophètes"

Aujourd'hui Jésus parle:
"Des Ecritures"
Que l'on ne peut Abolir,
De toutes les Écritures
Dans tout leur ensemble.
Toute l'Ecriture:
Loi Prophètes et Sagesse

On ne peut Abolir la loi
La loi dans la foi
Ne peut s'abolir
Ne peut que s'accomplir
Et donner à vivre !

On ne peut abolir les prophètes
Faire taire les prophètes
Et les réduire au silence !
Faire taire les prophètes ce serait
Comme faire taire les artistes
Faire mourir l'espérance...

On ne peut abolir la sagesse
Pas la sagesse de l'enfant bien sage
Les bras croisés sur le pupitre de son bureau
On ne peut faire taire la sagesse,
Elle est la marque de la folie de Dieu
Folie de la préférence aux plus pauvres,
Du pardon à l'ennemi juré.
Du dernier qui devient premier.
Sagesse du prophète accomplissant la loi...
Folie du Christ accomplissant l'amour.

                          Dominique Auduc

Posté par Guyjeanne à 10:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 avril 2020

Garder la Parole

« Abraham votre père a exulté, sachant qu’il verrait mon Jour » (Jn 8, 51-59)

En ce temps-là,
Jésus disait aux Juifs :
                   « Amen, amen, je vous le dis :Bible_Slam_vfsi quelqu’un garde ma parole,
jamais il ne verra la mort. »
          Les Juifs lui dirent :
« Maintenant nous savons bien que tu as un démon.
Abraham est mort, les prophètes aussi,
et toi, tu dis :
“Si quelqu’un garde ma parole,
il ne connaîtra jamais la mort.”
                   Es-tu donc plus grand que notre père Abraham ?
Il est mort, et les prophètes aussi sont morts.
Pour qui te prends-tu ? »
          Jésus répondit :
« Si je me glorifie moi-même,
ma gloire n’est rien ;
c’est mon Père qui me glorifie,
lui dont vous dites : “Il est notre Dieu”,
                  alors que vous ne le connaissez pas.
Moi, je le connais
et, si je dis que je ne le connais pas,
je serai comme vous, un menteur.
Mais je le connais,
et sa parole, je la garde.
                   Abraham votre père a exulté,
sachant qu’il verrait mon Jour.
Il l’a vu, et il s’est réjoui. »
          Les Juifs lui dirent alors :
« Toi qui n’as pas encore cinquante ans,
tu as vu Abraham ! »
          Jésus leur répondit :
« Amen, amen, je vous le dis :
avant qu’Abraham fût,
moi, JE SUIS. »
          Alors ils ramassèrent des pierres pour les lui jeter.
Mais Jésus, en se cachant,
sortit du Temple.

 

GARDER LA PAROLE
5eme jeudi de carême année paire.   Jean 8; 51-59

Garder ma Parole

Non pas la garder en prison
En déclinaison ou en équation
Ni en bibliothèque ou en  musée.
Encore moins en sacristie ou archive!

Mais la garder libre
Qu'elle court les rues et les champs
Les centres villes et les cites.
Qu'elle fleurisse la liberté.
De cœur en cœur, d'âge en âge.
Qu'elle vole, virevolte, jamais volage.
La Parole qui donne vie.

Garder la Parole pour mieux
La méditer, la mâcher sans la ruminer
L'exprimer, l'exposer l'expliquer
Pour mieux l'annoncer, l'énoncer !

Au coin de l'œil dans un cœur à cœur
La murmurer, la chuchoter
Comme on susurre un secret.

Offrir la Parole en confiance
Comme on confie un je t'aime
Sans autre confinement que la  Vérité.

Reconnaître et révéler la Parole
Elle nous précède et nous succède
Nous devancé et nous dépasse.

Reconnaître et révéler la Parole
Pour la déclarer, la déclamer et la proclamer.

Garder la Parole, la rendre vivante
Sur tous les tons et tous les tempos
A temps et contre temps
La mettre en musique et en chanson
En hymne, en symphonie en concerto
Quelle chante la vie.

              Dominique Auduc

Posté par Guyjeanne à 10:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Infos de la paroisse (semaine Sainte)

Bonjour voici quelques informations données par le Pére Courtot

Intentions de prieres:

121G

 

Nous avons appris avec une grande tristesse le décès d'Emmanuel Muzeau ( environ 40 ans), fils unique , Marie Rose et Jean François, responsables de « foi et lumière » (des communautés de rencontre formées de personnes ayant un handicap mental, de leurs familles et d'amis, spécialement des jeunes, qui se retrouvent régulièrement dans un esprit chrétien, pour partager leur amitié, prier ensemble, fêter et célébrer la vie. )

 

Mme Marie Thérèse Donet, St Rémy , après son opération , se repose à Dracy le fort.

 

Mme Thérèse Mandin, âgée, atteinte d'un zona , qui avait des difficultés à parler , parle mieux ! 

 

Le fils de Jeanne Bérodier , qui travaille comme soignant en région parisienne a attrapé le virus. Nous pensons fort à lui et à sa maman.

 

Nous avons eu hier soir une réunion de l'équipe d'animation de la paroisse (Messieurs Didier Picard, André Paul Varon, le diacre Dominique Galmiche, les prêtres Laurent Renaud et Jean Robert Courtot, Bertand Lefevre étant excusé (travail professionnel) ceci par vidéo conférence !!!

voici quelques points d'attention

 

1er point : une meilleures communication entre paroissiens (opération « toile d'araignée )

1a) Nous avons des listes de diffusion par mail. Si vous connaissez des personnes qui souhaitent recevoir les informations paroissiales par mail, merci de donner à Isabelle de Mesnard ou moi même, les adresses courriels. 

1b) Pour les personnes n'ayant par internet : a qui pouvez vous distribuer les informations que vous recevez (si c'est faisable) , par papier ?

Ex : je pose les documents dans la boite aux lettres de la ou des personnes (voisinage)

1c) Le répondeur téléphonique de la Paroisse du Bon samaritain ( 03 85 48 17 09) est relevé chaque matin par le père Laurent .

 

2eme point : Les Rameaux.

Le père Laurent et moi même béniront une certaine quantité de Rameaux le dimanche 5 avril. Ils seront distribués après le confinement. Sinon comme je l'ai écrit hier, munissez vous de rameaux et nous les bénirons dimanche 5 avril à 11h 05 depuis l'église de Chatenoy.

 

3eme point : la Semaine sainte 

Homélies : Dominique Galmiche fera l'homélie de la célébration de la Cène (jeudi saint)

Jr Courtot fera celle de l'Office de la croix (vendredi saint)

Laurent Renaud fera celle de la Veillée pascale .

Les homélies seront diffusées le matin du jour concerné.

 

Le Jour de Pâques : prendre le temps de s'envoyer les uns aux autres un message de Pâques, de bonheur, d'espérance, sous forme de poème, prière, ou photo (par téléphone, sms ou mail) .

 

4eme point : Père Jean François Arnoux

Jean François est un ancien curé de la paroisse . Il vient d'écrire un nouveau livre.

Comme un feu dévorant : Flammèches d'une lecture incarnée de la Bible

Jean-François Arnoux

Éditeur : DOMUNI-PRESS

Collection / Série : Spiritualité

Prix de vente au public (TTC) : 20 €

Le père Laurent Renaud a un petit stock chez lui.

Posté par Guyjeanne à 10:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 avril 2020

La vérité...

« Si le Fils vous rend libres, réellement vous serez libres » (Jn 8, 31-42)

En ce temps-là,

    Jésus disait à ceux des Juifs qui croyaient en lui :
« Si vous demeurez fidèles à ma parole,
vous êtes vraiment mes disciples ;
    alors vous connaîtrez la vérité,
et la vérité vous rendra libres. »   Ils lui répliquèrent :
« Nous sommes la descendance d’Abraham,et nous n’avons jamais été les esclaves de personne.
Comment peux-tu dire :
“Vous deviendrez libres” ? »
    Jésus leur répondit :
« Amen, amen, je vous le dis :
qui commet le péché
est esclave du péché.
    L’esclave ne demeure pas pour toujours dans la maison ;
le fils, lui, y demeure pour toujours.
    Si donc le Fils vous rend libres,
réellement vous serez libres.
    Je sais bien que vous êtes la descendance d’Abraham,
et pourtant vous cherchez à me tuer,
parce que ma parole ne trouve pas sa place en vous.
    Je dis ce que moi, j’ai vu
auprès de mon Père,
et vous aussi, vous faites ce que vous avez entendu
chez votre père. »
    Ils lui répliquèrent :
« Notre père, c’est Abraham. »
Jésus leur dit :
« Si vous étiez les enfants d’Abraham,
vous feriez les œuvres d’Abraham.
    Mais maintenant, vous cherchez à me tuer,
moi, un homme qui vous ai dit la vérité
que j’ai entendue de Dieu.
Cela, Abraham ne l’a pas fait.
            Vous, vous faites les œuvres de votre père. »
Ils lui dirent :
« Nous ne sommes pas nés de la prostitution !
Nous n’avons qu’un seul Père : c’est Dieu. »
    Jésus leur dit :
« Si Dieu était votre Père,
vous m’aimeriez,
car moi, c’est de Dieu que je suis sorti
et que je viens.
Je ne suis pas venu de moi-même ;
c’est lui qui m’a envoyé. »

La vérité, qu'est ce que la Vérité ?

5ème mercredi de carême année paire Jean 8. 31- 42


Ma Vérité à moi, pour moi ?
Celle d'un instant, d'une époque ?
Celle de la mode de ce qui est passager ?
Celle de ma culture et de l'engouement ?
La Vérité serait-elle ainsi volage ?
Devenant la somme de ceux qui ont toujours raison ?
il_570xNAu contraire, 
La Vérité serait-elle fidélité à soi-même ?
A ce que je suis ?
A mon humanité ?

La Vérité serait-elle liberté ?

Mais qu'est ce que la liberté ?

Choisir, faire un choix ? 
Ou au contraire refuser de choisir ?
Afin de garder la liberté de choisir...

Choisir serai-il ?
Vivre sans contrainte au gré du vent ?
Qui n'est pas toujours le vent de l'Esprit ?

Ou choisir ?
En connaissance de cause ?
En intégrant ou refusant les contraintes ?
En assumant contraintes et déterminismes ?

La liberté serait-elle ?
Vivre en connaissance de cause ?
Vivre, bâtir mon bonheur avec l'autre ?
Vivre avec mes qualités et mes défauts ?
Vivre avec mes capacités et mes limites ?

La Vérité, la liberté seraient-elles ensemble : 
Vivre avec mes convictions ?
Vivre en fidélité à moi-même ?
Vivre avec moi-même ?
Vivre et être heureux !

    Dominique AUDUC

Posté par Guyjeanne à 10:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


31 mars 2020

D'en haut, d'en bas

 
 

DSC01492

« Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous comprendrez que moi, JE SUIS » (Jn 8, 21-30

En ce temps-là,Jésus disait aux Pharisiens :
« Je m’en vais ;
vous me chercherez,
et vous mourrez dans votre péché.
Là où moi je vais,
vous ne pouvez pas aller. »Les Juifs disaient :
« Veut-il donc se donner la mort,
puisqu’il dit :
“Là où moi je vais,
vous ne pouvez pas aller” ? »
Il leur répondit :
« Vous, vous êtes d’en bas ;
moi, je suis d’en haut.
Vous, vous êtes de ce monde ;
moi, je ne suis pas de ce monde.
C’est pourquoi je vous ai dit
que vous mourrez dans vos péchés.
En effet, si vous ne croyez pas que moi, JE SUIS,
vous mourrez dans vos péchés. »
Alors, ils lui demandaient :
« Toi, qui es-tu ? »
Jésus leur répondit :
« Je n’ai pas cessé de vous le dire.
À votre sujet, j’ai beaucoup à dire
et à juger.
D’ailleurs Celui qui m’a envoyé dit la vérité,
et ce que j’ai entendu de lui,
je le dis pour le monde. »
Ils ne comprirent pas qu’il leur parlait du Père.
Jésus leur déclara :
« Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme,
alors vous comprendrez que moi, JE SUIS,
et que je ne fais rien de moi-même ;
ce que je dis là,
je le dis comme le Père me l’a enseigné.
Celui qui m’a envoyé est avec moi ;
il ne m’a pas laissé seul,
parce que je fais toujours ce qui lui est agréable. »
Sur ces paroles de Jésus,
beaucoup crurent en lui.

 

D'EN HAUT D'EN BA

"Vous êtes d'en bas, je suis d'en haut "
Nous dit le Christ.
Votre ciel est d'en bas,
Moi mon ciel part du bas
Et mène tout la haut !

Notre ciel est d'en bas 
Dit l'homme,
Comme lorsque le plafond du ciel est bas
Et que l'orage gronde tout à la ronde.

Dans notre ciel d'en bas,
Quelle est notre étoile ?
Étoile du berger menant à la crèche ?
Étoile "star" à la gloire passagère ?
Étoile électrique à la lumière éphémère ?
Étoile du désert descendance d'Abraham ?
Quel est notre ciel D'en bas ?

Le ciel d'en haut,
Peuplé d'étoiles, de témoins et de signes,
Est un guide dans la nuit de l'homme.

Le ciel d'en haut
Au dessus du monde
Venu dans le monde
Pour aimer le monde.

                 Père Dominique AUDUC

 

Posté par Guyjeanne à 10:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 mars 2020

Je suis la lumière du monde

« Je suis la lumière du monde » (Jn 8, 12-20

En ce temps-là,
Jésus disait aux pharisiens :
« Moi, je suis la lumière du monde.
Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres,
il aura la lumière de la vie. »
Les pharisiens lui dirent alors :lumiere« Tu te rends témoignage à toi-même,
ce n’est donc pas un vrai témoignage. »
Jésus leur répondit :
« Oui, moi, je me rends témoignage à moi-même,
et pourtant mon témoignage est vrai,
car je sais d’où je suis venu,
et où je vais ;
mais vous, vous ne savez ni d’où je viens,
ni où je vais.
Vous, vous jugez de façon purement humaine.
Moi, je ne juge personne.
Et, s’il m’arrive de juger,
mon jugement est vrai
parce que je ne suis pas seul :
j’ai avec moi le Père, qui m’a envoyé.
Or, il est écrit dans votre Loi
que, s’il y a deux témoins,
c’est un vrai témoignage.
Moi, je suis à moi-même mon propre témoin,
et le Père, qui m’a envoyé, témoigne aussi pour moi. »
Les pharisiens lui disaient :« Où est-il, ton père ? »
Jésus répondit :
« Vous ne connaissez ni moi ni mon Père ;
si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. »

Il prononça ces paroles
alors qu’il enseignait dans le Temple,
à la salle du Trésor.
Et personne ne l’arrêta,


parce que son heure n’était pas encore venue

 

Au milieu des projecteurs qui n'éclairent rien, ni personne,
Au milieu des lampes et des ampoules qui brillent pour elles-mêmes,

Au milieu des enseignes lumineuses qui ne renseignent rien,
Sous les tubes au néon qui, dans la nuit, cachent les étoiles,

Au milieu des spots de boîte de nuit où personne ne se voit,
Des boules à facettes, neige artificielle du disco,
Sous les sunlights, je me prends pour le roi de la piste,

Rues bordées de lampadaires aux contre-jours éblouissants,
Caché derrière les phares de mon bolide j'accélère dans la nuit.

Au milieu, au milieu, au milieu ...
Jésus, tu nous dis " je suis la lumière du monde"

Au milieu des réseaux sociaux me voilà cerné de "fake news",
Chaînes d'info en boucle qui bouclent la Parole à la vérité.
Une nouvelle en pousse une autre, un événement en cache un autre.

Autant de moyens de communication et l'homme si mal informé...
Autant de moyens de communication et l'homme si seul, si isolé !

Paroles à la radio, à la télé, dans les journaux, les revues et les magazines,
Des paroles, des paroles, des paroles, des parlottes, des parlottes...

Mais ta Parole Jésus nous éclaire et réchauffe.

            Père Dominique AUDUC

Posté par Guyjeanne à 11:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 mars 2020

homélie et Slam du 5ème dimanche de careme

Bonjour à tous, vous trouverez ciapres l'homelie du Père Courtot et le Slam du Père Auduc relatif aux lectures du jour.

Bonne lecture, prenez soin de vous et des autres...

PREMIÈRE LECTURE

« Je mettrai en vous mon esprit, et vous vivrez » (Ez 37, 12-14)

Lecture du livre du prophète Ézékiel

Ainsi parle le Seigneur Dieu :
Je vais ouvrir vos tombeaux
et je vous en ferai remonter,
ô mon peuple,
et je vous ramènerai sur la terre d’Israël.
    Vous saurez que Je suis le Seigneur,
quand j’ouvrirai vos tombeaux
et vous en ferai remonter,
ô mon peuple !
    Je mettrai en vous mon esprit,
et vous vivrez ;
je vous donnerai le repos sur votre terre.
Alors vous saurez que Je suis le Seigneur :
j’ai parlé
et je le ferai
– oracle du Seigneur.

PSAUME

(Ps 129 (130), 1-2, 3-4, 5-6ab, 7bc-8)

R/ Près du Seigneur est l’amour,
près de lui abonde le rachat.
 (Ps 129, 7bc)

Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur,
Seigneur, écoute mon appel !
Que ton oreille se fasse attentive
au cri de ma prière !

Si tu retiens les fautes, Seigneur,
Seigneur, qui subsistera ?
Mais près de toi se trouve le pardon
pour que l’homme te craigne.

J’espère le Seigneur de toute mon âme ;
je l’espère, et j’attends sa parole.
Mon âme attend le Seigneur
plus qu’un veilleur ne guette l’aurore.

Oui, près du Seigneur, est l’amour ;
près de lui, abonde le rachat.
C’est lui qui rachètera Israël
de toutes ses fautes.

DEUXIÈME LECTURE

« L’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus habite en vous » (Rm 8, 8-11)

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains

Frères,
    ceux qui sont sous l’emprise de la chair
ne peuvent pas plaire à Dieu.
    Or, vous, vous n’êtes pas sous l’emprise de la chair,
mais sous celle de l’Esprit,
puisque l’Esprit de Dieu habite en vous.
Celui qui n’a pas l’Esprit du Christ ne lui appartient pas.
    Mais si le Christ est en vous,
le corps, il est vrai, reste marqué par la mort à cause du péché,
mais l’Esprit vous fait vivre, puisque vous êtes devenus des justes.
    Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts
habite en vous,
celui qui a ressuscité Jésus, le Christ, d’entre les morts
donnera aussi la vie à vos corps mortels
par son Esprit qui habite en vous

ÉVANGILE

« Je suis la résurrection et la vie » (Jn 11, 3-7.17.20-27.33b-45)

En ce temps-là,
Marthe et Marie,  les deux sœurs de Lazare,
envoyèrent dire à Jésus :
« Seigneur, celui que tu aimes est malade. »
    En apprenant cela, Jésus dit :
« Cette maladie ne conduit pas à la mort,
elle est pour la gloire de Dieu,
afin que par elle le Fils de Dieu soit glorifié. »
    Jésus aimait Marthe et sa sœur, ainsi que Lazare.071A copie    Quand il apprit que celui-ci était malade,
il demeura deux jours encore à l’endroit où il se trouvait.
    Puis, après cela, il dit aux disciples :
« Revenons en Judée. »

    À son arrivée,Jésus trouva Lazare au tombeau depuis quatre jours déjà.
    Lorsque Marthe apprit l’arrivée de Jésus,
elle partit à sa rencontre,
tandis que Marie restait assise à la maison.
    Marthe dit à Jésus :
« Seigneur, si tu avais été ici,
mon frère ne serait pas mort.
    Mais maintenant encore, je le sais,
tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l’accordera. »
    Jésus lui dit :
« Ton frère ressuscitera. »
    Marthe reprit :
« Je sais qu’il ressuscitera à la résurrection,
au dernier jour. »
    Jésus lui dit :
« Moi, je suis la résurrection et la vie.
Celui qui croit en moi,071B copiemême s’il meurt, vivra ;
    quiconque vit et croit en moi
ne mourra jamais.
Crois-tu cela ? »
    Elle répondit :
« Oui, Seigneur, je le crois :
tu es le Christ, le Fils de Dieu,
tu es celui qui vient dans le monde. »
    Jésus, en son esprit, fut saisi d’émotion, il fut bouleversé,
    et il demanda :
« Où l’avez-vous déposé ? »
Ils lui répondirent :
« Seigneur, viens, et vois. »
    Alors Jésus se mit à pleurer.
    Les Juifs disaient :
« Voyez comme il l’aimait ! »
    Mais certains d’entre eux dirent :
« Lui qui a ouvert les yeux de l’aveugle,
ne pouvait-il pas empêcher Lazare de mourir ? »
    Jésus, repris par l’émotion,
arriva au tombeau.
C’était une grotte fermée par une pierre.
    Jésus dit :
« Enlevez la pierre. »
Marthe, la sœur du défunt, lui dit :
« Seigneur, il sent déjà ;
c’est le quatrième jour qu’il est là. »
    Alors Jésus dit à Marthe :
« Ne te l’ai-je pas dit ?
Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu. »
    On enleva donc la pierre.
Alors Jésus leva les yeux au ciel et dit :
« Père, je te rends grâce
parce que tu m’as exaucé.
    Je le savais bien, moi, que tu m’exauces toujours ;
mais je le dis à cause de la foule qui m’entoure,
afin qu’ils croient que c’est toi qui m’as envoyé. »
    Après cela, il cria d’une voix forte :
« Lazare, viens dehors ! »
    Et le mort sortit,
les pieds et les mains liés par des bandelettes,
le visage enveloppé d’un suaire.
Jésus leur dit :
« Déliez-le, et laissez-le aller. »
    Beaucoup de Juifs, qui étaient venus auprès de Marie
et avaient donc vu ce que Jésus avait fait,
crurent en lui.

 Homélie

Nous pourrions lire ce passage d'évangile sous l'angle des émotions 

Ce que je vais écrire sur la question de l'émotion mérite sans doute un débat. Nous pouvons avoir des manières différentes d'appréhender cette question de l'émotion de Jésus Christ. Certains peuvent trouver ce texte particulièrement beau et bouleversant, car il nous montre Jésus « aimant » et « pleurant » . Jésus bouleversé face à la mort de son ami Lazare et au chagrin de ses sœurs Marthe et Marie. C'est au cœur d'une famille que l'on ressent la présence agissante du Seigneur Jésus Christ.

« Cette maladie ne conduit pas à la mort, elle est pour la gloire de Dieu, afin que par elle le Fils de l'homme soit glorifié ». Cela rappelle l'évangile de dimanche dernier :  « ni lui , ni ses parents n'ont péché. Mais c'était pour que les œuvres de Dieu se manifestent en lui. Il nous faut travailler aux œuvre de Celui qui m'a envoyé../... »

Dans un premier temps, nous contemporains pourrions être surpris de ce manque d'émotion ou d'empathie par rapport a la cécité et à la gravité de la maladie de Lazare (Jésus attend encore deux jours) . Il nous faut prendre du recul par rapport à nos pensées actuelles. Il est légitime d'avoir des émotions, cela fait partie de l'humanité. Mais il est nécessaire aussi de réfléchir, de prendre du recul, de raisonner.

 Un peu plus loin quand Jésus voit que Marie pleurait et que les Juifs venus avec elle pleuraient aussi. Jésus en son esprit , fut saisit d'émotion, il fut bouleversé...il se mit à pleurer.. »

pour interpréter, il faut garder à l'esprit quelques repères.

 Nous aussi nous avons pu faire l'expérience de la « contagion » des larmes. Quand nous voyons que quelqu'un pleure, cela nous donne l'envie de pleurer nous aussi. L'expérience de 4 obsèques récentes, avec de 4 à 10 personnes, parfois avec un masque, à distance, ne pouvant être ni touché ni toucher les autres va à contre courant de ce que nous vivons habituellement.

« Nous pouvons prier, ce dimanche , pour toutes les personnes qui perdent en ce moment , un être cher en étant privées de le voir, de pouvoir l'embrasser, de se recueillir près de lui pour lui dire simplement adieu. Seigneur prends pitié ! »

Les émotions font partie de notre humanité, mais elles n'en sont pas le tout. Des penseurs, des philosophes nous ont invités à maîtriser nos émotions. Ou encore à ne pas vivre uniquement sous le règne de nos émotions. Il peut être dangereux pour notre santé, voire notre vie de n'être que dans le registre émotif, de ne plus pouvoir se « maîtriser » , d'être pris dans le tourbillon de nos émotions.

 L'Homme-Dieu ! Voici un drôle d'assemblage ! Mais qui nous aide à penser l'humain. L'attitude du Christ de l’Évangile nous touche mais nous invite aussi à nous demander comment Il fait aujourd'hui ? Dans les situations inédites, inédites au niveau de chaque famille (confinement qui exacerbe parfois les tensions) , au niveau de notre peuple , de l'humanité toute entière.

Comment se situer face aux contradictions de l'humain ?

Pour des obsèques on a tendance à se rappeler le meilleur de quelqu'un . Cela n’empêche pas de dire « elle ou il avait du caractère ». C'est à la fois une façon diplomatique de dire la réalité , on voit bien aussi la vérité sur la personne qui émerge.

Je me dis parfois que l'on veut que les humains soient trop « purs ». L'être humain est fait de contradictions. On entend souvent qu'il faut communiquer. Mais la communication n'est pas si simple ni facile !

 Comment s'écouter réellement et en profondeur dans un couple par exemple ? Un couple évolue avec le temps, la présence des enfants, les soucis de l'éducation, les approches diverses de celle-ci , les maladies du corps et de l'esprit , les aléas de la vie. Homme (mâle) et femme sont différents, les sensibilités masculines et féminines sont autres, sans les majorer, les personnalités sont différentes c'est qui saute aux yeux. Tous n'avancent pas au même pas, un rééquilibrage est nécessaire. Tous n'ont pas la même confiance dans l'avenir de leur couple. Parfois un ou une prend le leadership pour sauver le couple et par conséquent la famille.

Cela appelle évidemment à un travail sur la complémentarité car celle-ci ne va pas immédiatement de soi. Les différences d'éducation, d'expériences sont telles que la bonne volonté ne suffit pas toujours . En langage chrétien on parle aussi de « communion » , celle-ci est le fruit d'un travail humain en partenariat avec le Seigneur source de l'unité entre humains, que ce soit au niveau de la famille, d'un peuple ou de l'humanité tout entière. C'est de l'ordre de l'acte de foi. « sans toi Seigneur nous ne pouvons rien faire » .

Chaque personne a sa perception de la réalité. Une solution, selon moi, est de se placer du point de vue de l'autre d'adopter à un moment ou à un autre son point de vue, de se mettre à « sa »place . Mais pour cela il faut sortir de son propre ressenti qui peut parfois être fort.

Jésus en éprouvant des émotions, en pleurant est en plein dans l'humanité . Nous sommes dans le « registres » théologique de l'Incarnation.

Dans le même temps, que dit on quand nous disons que Dieu pleure, se met en colère , est jaloux. Ce sont des notions qui sont évoqués dans la Bible. Nous humains employons un langage humain pour tenter de décrire ce que Dieu peut ressentir . Mais Dieu est d'une autre nature que nous autres.

« Moi, je suis la Résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s'il meurt, vivra ; quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. »

Cette phrase rejoint ma pratique des obsèques.

Ce passage est un des extraits choisis par le rituel pour les obsèques. C'est écrit sous forme de dialogue entre Jésus et Marthe. Je me plais à imaginer que le Seigneur nous interroge personnellement en nous disant : crois-tu cela ?

Je lis très souvent cette phrase en emmenant le cercueil au corbillard. Je le fais d'autant plus quand je ne peux aller au cimetière et au crématorium. Il m’apparaît comme un résumé clair de notre foi . 

Marthe peut nous impressionner. 

La confiance de Marthe, sa foi devraient être une source d'admiration et de réflexion. 

Suis-je capable d'une telle attitude devant les épreuves (angoisse, peur, souci des autres ..) et actuellement devant ce fléau qui nous touche ?

images

Père Courtot

 

ALORS JÉSUS PLEURA

5ème  dimanche de Carême  Jean11; 16-45

Pourtant, un homme ne doit pas pleurer
Il ne faut pas montrer ses émotions, ses sentiments
Quand on est un homme on ne pleure pas !

Jésus est un homme et il pleure
Ce n'est pas un leurre, il pleure
Il pleure sans pudeur
Sans avoir peur de son amitié
C'est sa vérité, son humanité.

Alors Jésus, donne moi, comme toi,
De vivre mon humanité
Mes émotions et mes larmes
Mes larmes  : perles d'amour et de bonheur.

              Père   Dominique Auduc

 

Posté par Guyjeanne à 13:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 mars 2020

Qui est Nicodème? (KT et éveil à la foi)

Aujourd'hui Nicodème prend la défense de Jésus, mais qui est donc ce courageux?

nicodeme-et-jesus

 

 

BD et diaporama : Nicomède rencontre Jésus

Nicodème est un des premiers disciples de Jésus. Pharisien et membre du sanhédrin, Nicodème apparaît trois fois dans l'Évangile selon Jean : il va écouter son enseignement (Jn 3. 1-21) il prend sa défense lors qu'il est malmené par les Pharisiens (Jn 7. 45-53) il aide Joseph d'Arimathie lors de la mise au tombeau (Jn 19.

http://www.kt42.fr

 

 

Posté par Guyjeanne à 11:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Personne n’ose l’arrêter...

Est-ce de Galilée que vient le Christ ? (Jn 7, 40-53)

En ce temps-là,
Jésus enseignait au temple de Jérusalem.
Dans la foule, on avait entendu ses paroles,
et les uns disaient :
« C’est vraiment lui, le Prophète annoncé ! »
D’autres disaient :
« C’est lui le Christ ! »
Mais d’autres encore demandaient :
« Le Christ peut-il venir de Galilée ?
L’Écriture ne dit-elle pas
que c’est de la descendance de David
et de Bethléem, le village de David, que vient le Christ ? »
C’est ainsi que la foule se divisa à cause de lui.
Quelques-uns d’entre eux voulaient l’arrêter,
mais personne ne mit la main sur lui.
Les gardes revinrent auprès des grands prêtres et des pharisiens,
qui leur demandèrent :
« Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? »
Les gardes répondirent :
« Jamais un homme n’a parlé de la sorte ! »
Les pharisiens leur répliquèrent :
« Alors, vous aussi, vous vous êtes laissé égarer ?
Parmi les chefs du peuple et les pharisiens,
y en a-t-il un seul qui ait cru en lui ?
Quant à cette foule qui ne sait rien de la Loi,
ce sont des maudits ! »

Nicodème, l’un d’entre eux,
celui qui était allé précédemment trouver Jésus,
leur dit :
« Notre Loi permet-elle de juger un homme
sans l’entendre d’abord pour savoir ce qu’il a fait ? »
Ils lui répondirent :
« Serais- tu, toi aussi, de Galilée ?
Cherche bien, et tu verras
que jamais aucun prophète ne surgit de Galilée ! »
Puis ils s’en allèrent chacun chez soi.

Personne n’ose l’arrêter

La foule hurle, crie, vocifère 

 

C’est lui… non ce n’est pas lui ! 

Mais si, c’est bien lui !!!

Je le reconnais !

Il parle, cause, comme un prophète

Il est de Galilée, de Bethléem !

Que peut-il sortir de bon de Bethléem ?

Le prophète doit venir de Bethléem !

 

Ce Jésus 

Il faut l’arrêter !

Le mettre à mort !

Ce n’est pas à moi de le faire !

Ce n’est pas à nous !

C’est aux Pharisiens de le faire !

Aux chefs du peuple …

Ou aux grands prêtres …

Pas à nous !

 

Alors vient la question :

Que dit la loi ?

La loi et ses déclinaisons

La loi qui décline toutes responsabilités

La loi qui me dit

Ce que je dois faire, dire, penser

Ce que je dois manger, boire et lire

Comment je dois prier et louer Dieu !

 

La loi comme le parapluie que l’on ouvre

La loi, bonne conscience

La loi de celui qui s’en lave les mains …

    Dominique Auduc

Posté par Guyjeanne à 11:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,